Retour d’expérience : quand l’administration s’en charge..

Les professionnels s’accordent à considérer le retour d’expérience comme un élément clé d’analyse des pratiques….. et dans le même temps à admettre que ce « retex » n’est pas toujours mené comme il le devrait. 

Dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, la fête de la Musique a été endeuillée par la noyade d’un spectateur dont le corps a été retrouvé quelques jours plus tard dans la Loire : l’affaire Steve Maia a fait l’objet d’une médiatisation importante. Dans le cas présent, parallèlement à la procédure judiciaire, le Ministère de l’Intérieur a diligenté une mission sur « les conditions générales d’organisation » de la manifestation. Le rapport est remarquable de clarté dans la forme et la qualité des éléments avancés. La mission d’Inspection Générale délivre un modèle de compte rendu écrit. Ce document très circonstancié soulève des points cruciaux sur les rapports entre les organisateurs, le propriétaire du site, la mairie et la Puissance publique via la Préfecture et les forces de l’ordre. De plus, quelques éléments de sécurité privée étaient également déployés pour une manifestation « tolérée » sur ce quai depuis plusieurs année par la Mairie et la Préfecture.

Une lecture utile pour tous les organisateurs, propriétaires de site et responsable sécurité, quel que soit leur domaine. Dans la logique de Cispé, un document initial sur la chaine de commandement et le partage des responsabilités doit être formalisé pour identifier les parties prenantes et leur place dans le schéma général de la manifestation. Il convient également de réaliser un plan de délimitation des espaces entre voie publique et partie privative. Sur cette dernière (ainsi que sur la voie publique si elle est privatisée), il convient dans un second temps de sous-délimiter les espaces.

En complément, sans aller jusqu’à ce point de détail du rapport, un retour d’expérience digne de ce nom est toujours utile, même et y compris si aucun incident ou accident grave n’a eu lieu. Il illustre la capacité des organisateurs et des parties prenantes à analyser le déroulement et -le cas échéant- a amélioré leurs pratiques.

Article sur le rapport de L’inspection Générale

Partagez cet article !