Évènement se déroulant totalement ou partiellement sur la voie publique : les dispositifs temporaires, objet d’une attention particulière

Les évènements se déroulent parfois sur des sites inhabituels, aménagés temporairement à cette occasion. Ils peuvent aussi avoir lieu dans des ERP dont la fonction initiale n’est pas l’accueil de ce type d’évènement : une galerie marchande devient un lieu de concert. Il existe également des cas de manifestations se déroulant totalement ou partiellement sur la voie. C’est le cas des courses cyclistes sur route, des meetings aériens ou des rallies automobiles. 

Dans ce cas, l’organisateur doit prêter une attention particulière à ses dispositifs, son dossier en Préfecture et surtout intégrer les spécificités de son évènement. Qu’il s’agisse de courses cyclistes, d’un meeting aérien ou d’une course automobile, les précautions adaptées s’imposent. En coordination avec les services de l’Etat, la disposition des forces de l’ordre et des services de secours -facturés à l’organisateur- constitue un point clé, pour éviter les incidents, faciliter l’accès des secours et les éventuelles évacuations. Au besoin, il a la possibilité de solliciter la Puissance Publique pour élargir le champ d’intervention des agents de sécurité privée à une partie de la voie publique pour faciliter le déroulement par exemple des contrôles d’accès

Toutefois, il existe toujours une distinction entre le service d’ordre privé et les forces de l’ordre publiques. Même si les frontières entre ses deux entités sont parfois amenées à bouger.

Lien vers un article du journal Ouest France sur un accident à l’arrivée d’une course cycliste

Partagez cet article !