Le facteur humain est clé même en cyber-sécurité !

Lors d’un colloque de la Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises en Juin 2019 , T. Delville développe la dimension humaine de la cyber-sécurité.

https://fnege-medias.fr/le-facteur-humain-dans-les-enjeux-de-cybersecurite-aujourdhui-et-demain/

Du patron qui ne se sent pas concerné, « mon entreprise n’est pas une cible », aux agents qui négligent cette dimension dans leur travail.
En passant par les cadres dont 75% (alors qu’ils se déclarent attentifs à ces questions) sont dans l’incapacité de savoir où sont stockées leurs données….

La cyber-sécurité apparaît comme un frein à l’action et au travail de l’entreprise dans son métier premier….
La même question se pose dans le secteur événementiel, où la fonction « sécurité » est parfois perçue par les acteurs comme une contrainte forte (et coûteuse) qui limite l’action et la performance de l’organisation.

Nota : le colloque de la FNEGE a fait l’objet de multiples captations disponibles sur le site, souvent très pertinentes.

Partagez cet article !