En sécurité comme partout ailleurs, partager les apprentissages et observer les autres secteurs

Le document joint, conçu et diffusé par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, constitue un bel exemple d’un phénomène d’apprentissage. Il n’est pas spécifique à l’événementiel.

Face au constat de l’émergence d’un mode d’action récurrent des organisations terroristes les véhicules béliers, cette fiche pratique de deux pages propose une synthèse pour les gestionnaires de parc de véhicules, les responsables RH et les conducteurs.
Même si cette fiche n’est pas dédiée à la seule sécurité événementielle, il convient aux directeurs sécurité de s’en inspirer pour ses propres procédures. C’est tout l’art de la fonction sécurité que de réaliser une veille réglementaire, technologique et de bonnes pratiques sur d’autres secteurs de la sécurité puis d’adapter les dispositifs à une situation propre et par essence spécifique.

De plus, l’apparition de pratiques nouvelles entraîne la nécessité de s’adapter. Une fois les contre-mesures identifiées, il s’agit de les synthétiser puis de les diffuser dans une logique de partage et de reconnaissance des bonnes pratiques. Nous en revenons une nouvelle fois à la cartographie des risques et menaces qui doit régulièrement être mise à jour par chaque organisateur ou gestionnaire de site.

Ce type de document peut se décliner en « fiche réflexe », encore plus concentrées et destinées à un seul type de destinataire. Une signalétique pourra même afficher les précautions à prendre partout sur les lieux de travail.

Fiche du secrétariat général à la Défense – Fiche Vigipirate vehicules beliers

Partagez cet article !