Validation scientifique : la force de l’expérimentation comme valeur de proposition

De nombreux secteurs sont fortement impactés par la crise sanitaire. Parmi ceux-ci, les concerts « live » sont particulièrement touchés.

Outre la très longue période de fermeture ou même de fonctionnement en mode dégradé par rapport à la jauge des enceintes, se pose la question cruciale de la remise en route.

Ainsi, un laboratoire universitaire de Halle a effectué un test en grandeur nature à Leipzig l’été dernier. Nous avions évoqué dans ces lignes une autre démarche de même type concernant les manifestations commerciales.

Au final, quelques aspects clés sont identifiés quant au Covid-19, comme la ventilation de la salle et l’importance de hygiène individuelle des mains.

Au delà de ces conclusions, pour utiles qu’elles soient, c’est la démarche d’expérimentation en situation réelle qui est à retenir. Comme toute recherche académique, la méthode a probablement été validée par une commission éthique, dite de protection des personnes en France. Elle illustre une approche pragmatique des questions de mise en oeuvre, sans tabou ni apriori limitant telle ou telle type d’activité.

Il y a fort à parier que les enseignements de l’expérience, largement mise en valeur par les professionnels du secteur, pourront éclairer les pouvoirs publics sur les conditions de reprise de l’activité et rassurer le public sur le risque réel d’exposition au virus en cas de participation à un concert répondant aux mesures sanitaires retenues.

Lien vers le site IQ

Partagez cet article !