Le mouvement de foule, le rôle des joueurs et des artistes

Neuf personnes ont perdu la vie en se rendant à un concert à Houston. Ce bilan dramatique est le fruit de circonstances dont l’enquête fera l’inventaire. Se posera alors la question des responsabilités. 

Dans le cas présent, il est intéressant d’observer que l’attitude des artistes se produisant sur scène peut être mise en cause dans la chaine des responsabilités. C’est le même cas lors des rencontres sportives comme l’illustre le cas de la présentation de Lionel Messi à Paris qui a en parti dégénéré, sans conséquence grave. En 2008, Booba avait eu un comportement susceptible de créer un mouvement de foule majeur qui eut été dévastateur dans le contexte : la vidéo est édifiante.

Ainsi les acteurs du spectacle eux-mêmes ont un rôle dans l’apaisement des éventuelles tensions qui peuvent survenir, dans une foule surchauffée, parfois ayant consommé de l’alcool et/ou des stupéfiants. 

Ce rôle a ainsi été endossé à l’OM par l’entraineur du club et le capitaine de l’équipe allant au-devant des supporters pour tenter de calmer les esprits. Plutôt que d’attiser la rancœur et le ressentiment d’une partie du public. C’est vrai aussi bien pendant les rencontres – réactions aux décisions de l’arbitre par exemple- qu’avant les matchs où les verbatim des uns et des autres sont susceptibles de faire monter la tension. Ou pas. C’est vrai dans les médias classiques comme sur les réseaux sociaux.

Exemple 1 : Festival Astroworld

Exemple 2 : Festival Astroworld

Vidéo de 2008 lors d’un concert de Rap

Vidéo de Dimitri Payet renvoyant une bouteille vers la tribune

Site Sofoot lors de la présentation de Messi à Paris

Partagez cet article !