Dans la crise (mais pas que) être pro-actif : une nécessité pour les gestionnaires de site

Le lien en fin de chronique traitent du sujet des « mesures Covid-19 » des sites accueillant des manifestations commerciales.

En effet, si le domaine sportif et culturel est fortement mis en avant en termes de perte d’activité, les foires et salons sont eux aussi très fortement impactés. En effet, la France et notamment Paris est un territoire où cette activité est considérée comme prioritaire en termes de développement. La sortie de crise va se faire dans un contexte de concurrence accrue entre les sites, notamment pour les grands événements internationaux dont les organisateurs envisagent la tenue dans un spectre large de localisation : un congrès international de médecine peut se tenir partout…

Ici, un Établissement belge communique sur son adaptation à la crise du Covid. Des initiatives de même type se multiplient en Europe, comme celle de Viparis, plus grand opérateur européen de manifestations commerciales. Ces leaders du marché, en charge de structures importantes jouent ainsi parfaitement leur rôle dans l’Écosystème, souvent avec les organisations professionnelles.

En effet, les gestionnaires de sites sont force de proposition auprès des pouvoirs publics et se doivent d’informer leurs clients potentiels des mesures qu’ils ont mis en place pour s’adapter. A ce titre, ces opérateurs sont les 1ers maillons de la chaîne de sécurité. En proposant rapidement des mesures concrètes, ils travaillent utilement dans quatre directions :

  •  La première est celle des organisateurs d’événements qui privilégieront les sites à même de proposer des solutions réfléchies via par exemple des parcours types modélisés.
  • La seconde direction est celle du public et des visiteurs qui verront dans le lieu retenu et les dispositifs présentés un endroit offrant un sentiment de sécurité important : les choses ont été pensées, sont certes contraignantes, mais assurent une visite dans des conditions de plaisir et d’utilité raisonnables.
  • Le troisième groupe à convaincre est celui des exposants qui investissent dans ce type de manifestations et animent la manifestation.
  • Enfin, ce type d’initiative joue un rôle clé vers les pouvoirs publics qui seront eux-aussi rassurés et convaincus par la cohérence de la proposition.

Pour la fonction, sécurité, Cipsé a toujours considéré qu’une attitude proactive des organisateurs et gestionnaires de site était à privilégier. Certes, les pouvoirs publics produisent des règles et diffusent des principes généraux. Mais à l’échelon local, ce sont les services préfectoraux qui décident ou par exemple pour les écoles les maires. Dans la continuité de sa méthode, la démarche de Cispé est toujours d’entamer la mission pour une analyse risque et menaces, pour ajuster le dispositif et sa partie sanitaire au cas par cas sans dupliquer mécaniquement des mesures inutiles ou même néfastes.

Au final, en produisant un dossier soigné, réalisé par des professionnels expérimentés, les gestionnaires de sites contribuent à générer une relance de leur activité. Dès la reprise de l’activité sur le Paris Convention Centre, Cispé accompagnera Viparis dans l’assistance aux organisateurs.  

Communiqué de presse de Viparis et Securitas

Partagez cet article !