La place de l’innovation : machine et/ou méthode dans la sécurité

Une fois n’est pas coutume : la vidéo proposée dans cette chronique est commerciale ! (et Cispé n’a aucun lien avec cette firme..) Ces 71 secondes illustrent les possibilités qu’offrent les nouvelles technologies en termes de mission. 

Dans le cas présent, la machine est susceptible de suppléer l’homme en automatisant la désinfection de locaux. Le robot et son fonctionnement mécanique sont apparus avec la civilisation. De tous temps, ces moyens ont été recherchés : absence de risques pour les personnels, régularité de l’action quelles que soient les conditions, homogénéité de la prestation. Lors de la catastrophe de Tchernobyl, des moyens de ce types avaient été utilisés sans grand succès du fait des radiations. 

La crise sanitaire du Covid 19 a boosté l’innovation. Mais ce type de démarche innovante dont les coûts de recherche et développement sont parfois considérables est permanent dans les milieux de la sécurité : usage de la géolocalisation, intelligence artificielle, reconnaissance faciale sont des sujets récurrents aussi bien en sûreté, qu’en incendie ou en médical/ secours. Au delà du matériel, on retrouve ce type de démarche d’innovation sur les méthodes :  la certification/ labellisation des sites, des pratiques et/ou des hommes. 

Le formidable slogan de la « nation apprenante » utilisé pendant la crise actuelle peut se décliner sur la sécurité : un secteur apprenant ! 

Le lien vers la démonstration de la société Rovenso et son robot :

Partagez cet article !