Meeting aérien : le temps de la réflexion avant la relance de l’activité

Les meetings aériens sont au Royaume Uni une véritable institution. La consultation du site air-shows.org.uk et notamment sa carte à jour des évènements, montre la diversité et l’importance de l’offre.

La quasi interruption totale des activités en 2020 – les évènements se déroulent essentiellement autour de la période estivale- a suscité une crise grave du secteur. Flightline UK, l’organisme qui fédère les organisateurs de meeting a réalisé un sondage auprès des spectateurs de démonstrations en vol et au sol et visiteurs de musées et village d’animations. A travers 10 questions, les personnes consultées étaient amenées à faire connaitre leur position et leurs attentes quant à une éventuelle reprise de l’activité.

Avec toutes les limites d’une démarche déclaratives – que les sondeurs connaissent bien- on peut noté qu’il ressort des 5348 réponses exploitables quelques faits saillants.

1) Tout d’abord que le public britannique (même si 6% des réponses proviennent de l’étranger, est un fidèle : 30% des répondants ne viennent qu’une fois ou moins à un meeting aérien et 25% plus de 4 fois par an. 

2) Le 2ème point est celui des préoccupations du public notamment (mais pas que) en termes de sécurité sanitaire. La crainte première est celle de la hausse des coûts (la plupart des meetings sont à accès payant outre-manche), vient ensuite la crainte de sur-densité à certains endroits ainsi que de trop grandes files d’attente. Le manque d’installations sanitaires figure en 4ème  position (sauf pour les 61-70 ans) pour lesquels l’item est en tête. Le non respect de la distanciation sociale puis la propagation du Covid ne viennent qu’après. 

3) Enfin, il a été demandé aux personnes leur opinion sur les précautions supplémentaires que devraient prendre les organisateurs. La mise en place de stations de lavage des mains et de systèmes de paiement sans contact est attendue par les visiteurs dans le futur. Le nettoyage des surfaces par les organisateurs, le port de gants par le personnel, la mesure de température et la limitation du nombre de spectateurs ne venant qu’ensuite et pour des valeurs inférieures à 10% des sondés. 

Dans notre pays, France Spectacle Aérien qui fédère bon nombre d’organisateurs de manifestations a réalisé un guide sanitaire dans l’optique de la relance des évènements aériens en 2021. CISPE a été en charge de sa réalisation en concertation avec FSA et un certain nombre d’organisateurs qui ont contribué par leurs témoignages à sa rédaction. L’idée est de faire de ce document une base de propositions vers les pouvoirs publics pour permettre une reprise dans de bonnes conditions de sécurité sanitaire et avec une préservation de la viabilité économique des évènements.

Lien vers le sondage réalisé au Royaume-Uni

Carte des évènements aériens

Partagez cet article !