Sécurité des grands événements : entre acteurs publics et privés, le rôle des services de l’Etat.

Interview de Sylvain LLEDO, Commissaire de police – Ministère de l’intérieur – DGPN / UCGE sur le magazine Préventica

Le commissaire divisionnaire Lledo est à la tête de l’unité de coordination des grands événements au Ministère de l’Intérieur depuis le 6 février 2020.
Il avait réalisé une interview en novembre dernier, diffusée sur le site Preventica.

Le propos est d’une grande densité et il est particulièrement clair et précis.
S.Lledo y développe en 8 minutes la plupart des éléments de doctrine publique sur la sécurité des grands évènements, et ce, faisant indirectement des petits.

L’idée permanente est celle d’une co-production de la sécurité au sens large entre l’organisateur privé et l’Autorité Publique sous la tutelle des Préfectures et des différents services de l’Etat.
Ce travail de conception puis en œuvre du dispositif s’inscrit dans un grand principe de base déjà largement admis : « dedans, c’est l’organisateur, dehors (lire voie publique) ce sont les forces de l’ordre (police ou gendarmerie en fonction des zones) qui agissent. »
Deuxième principe : en amont du « grand évènement », il existe un dialogue permanent entre les services de l’Etat et l’Organisateur pour ajuster les dispositifs à l’analyse Risques/Menaces réalisée en amont, notamment par les services de renseignements de l’Etat.
Troisième principe, si un problème majeur apparaît pendant l’événement, l’Autorité Publique « reprend la main » comme le rappelle Monsieur Lledo.

Une synthèse remarquable de la doctrine pour tous les organisateurs !

Partagez cet article !