Les propositions du GES !

Article paru en Octobre 2019

Le groupement des entreprises de sécurité (GES) regroupe depuis juin 2019 les deux syndicats historiques du secteur (SNEs et USp).

Il se veut un interlocuteur majeur de la sécurité privée auprès des pouvoirs publics et s’est doté d’un cabinet de conseil en lobbying pour le faire.

Dans le cadre du Livre Blanc de la sécurité intérieure qui lance la réflexion avant une future loi cadre, le GES avance 15 propositions.

Cinq concernent les aspects économiques et de gouvernance. Parmi celles-ci la certification des prestataires sur certaines interventions est proposée.

Les ressource humaines et leur évolution regroupent cinq autres demandes. Deux (à trois) d’entre elles abordent le statut des agents et esquissent un glissement des agents de sécurité privée vers celui des agents publics (police, gendarmerie et partiellement police municipale)

Les cinq dernières propositions du GES concerne encore plus clairement la (re)définition de la place de la sécurité publique dans le continuum de la sécurité générale dans notre pays.

Ce travail vise « à transformer le secteur ». La plupart des 15 items correspondent en effet à des situations fréquemment rencontrées par les acteurs de la sécurité privée dans leurs activités quotidiennes. Du bel ouvrage de synthèse.

Partagez cet article !